Thâm Thê

C’est une discipline d’origine vietnamienne, enseignée dans les courants bouddhistes. 

C’est une gymnastique douce dont les principes fondamentaux sont issus du Kinh Dich (Yi Jing). Riche de cette culture ancestrale des mouvements et des transformations incessants des aspects Am Duong (Yin Yang), le Tâm-Thê prend forme dans une succession de mouvement lents, enchaînés avec douceur et fluidité au rythme du souffle. Des concentrations mentales spécifiques accompagnent la gestuelle et guident ainsi le pratiquant vers l’établissement de la paix intérieure. 

  • Tâm” désigne l’esprit, le coeur
  • Thê” désigne le corps, l’individu

L’enseignement du Tâm-Thê se compose de trois niveaux, avec pour chacun l’étude appronfondie d’un enchaînement et des méthodes pour l’exécuter (visualisation, son, circulation énergétique…). 
Pour chacune des formes, l’on peut employer une pratique “Am” (Yin) utilisée pour la relaxation ou “Duong” (Yang) pour dynamiser.
L’emploi d’ustensiles (batôn, éventail, épée…) trouve aussi sa place dans cette discipline. 

Le Tâm-Thê est une quête du “mouvement racine”, dénué de tension et de tout stress perturbant les trois états de l’être : corps, énergie, esprit.